Le moderne

Après des dizaines d’années de règne, la danse classique commence à laisser de la place à d’autres styles de danse au début du XXe siècle. En effet, dans les années 1920, certains danseurs et danseuses sentent qu’il leur faut sortir des contraintes imposées par le ballet classique avec son fameux “en-dehors” et expérimentent de nouvelles positions, de nouveaux mouvements ainsi que de nouvelles tenues vestimentaires. C’est ainsi que naît la danse moderne qui amène les danseurs à exprimer leurs émotions et laisser ces dernières inspirer leurs mouvements. Toujours en opposition aux règles classiques strictes, les danseurs modernes peuvent se déplacer les pieds nus et utilisent la gravité et les contractions du corps tout entier pour accentuer leurs mouvements. Des danseuses comme Martha Graham et Isadora Duncan sont considérées comme faisant partie des premières danseuses modernes.